Möbius

L'ensemble du site est aujourd'hui une immense projection dans le paysage et dans la vallée. Les visiteurs se projettent, profitant de sa beauté, mais aussi de ses agitations. Le projet consiste en la création d'un espace dans l'espace. Un mini-monde, propice au recueillement, coupé du tumulte, qui puisse permettre aux visiteurs de se recueillir.

Le projet se conscrit selon un rectangle d'or afin d'empiéter ni sur le discours architectural du musée existant ni sur les formes organiques du site naturel (végétation, pente du terrain, collines et vallées, montagnes...). Cette forme inscrit le projet de manière lisible, évidente et intemporelle, un bâtiment dessiné par l'humain pour l'humain.

Espace de commémoration extérieur et bâtiment ne forment qu'un. Ils sont réunis dans un même geste, une même enceinte composée de blocs de grès levés. Arrachés à la terre, ils ont été déplacés pour être dressés, côte à côte. Cette enceinte permet de se couper du bruit et du paysage environnant. Sans être trop imposante, elle protège et permet de délimiter clairement ce qui relève du monument mémoriel de ce qui relève du reste du site. Les fins interstices entre les pierres expriment que bien qu’issu d’un même lieu, la séparation, même faible, persiste.  L'épaisseur et la matérialité de cette périphérie permettent de créer un seuil dans le parcours et d'amener les visiteurs vers un degré de recueillement supplémentaire.

L'espace de commémoration extérieur est un espace ouvert sur le ciel et la lumière, vivant au gré de la météo. Il est le positif du monument en tant que tel qui lui est refermé, introspectif et centré sur l'espace aux hommages collectif et individuels.

La symbolique du rond, du cercle, du centre marque fortement le projet. Ce monument est un lieu qui doit réunir, qui doit faire cohabiter, co-exister. C’est un lieu où chaque mort et disparu, chaque parcours est l’égal de l’autre. Il n’y a pas de hiérarchie ni de sens de visite strictement défini. Les visiteurs créent leurs propres parcours dans des logiques de symétrie et d’équivalence.



Tumulus de Camster, Écosse


M: hello@dratlerduthoit.com
T : +33 (0)3 67 98 18 25
4, Quai Saint-Thomas
67000 Strasbourg - France