LE TOIT COUPÉ

Une maison de village, accolée à la rue, étouffée dans un environnement bâti qui n’a cessé de se densifier au fil du temps. Plus que la volonté originelle de transformer la grange inoccupée en un atelier de peinture, le projet est un appel au ciel et à la lumière.
Ainsi, la grange est désossée du second-oeuvre afin de retrouver l’expression physique et la force primitive de sa charpente.


Coupes de bâtiments abandonnés, Gordon Matta-Clark, Conical Intersect, 1975

Le volume intérieur est évidé pour y créer l’atelier et le toit coupé afin de dégager un volume extérieur. L’immense baie vitrée vient dessiner un cadre sur ce nouveau monde suspendu, paysage en miniature où se projette le temps qui passe.

Appartement de M. Charles de Beistegui, Paris, France, 1929

M: hello@dratlerduthoit.com
T : +33 (0)3 67 98 18 25
17, Rue de Rosheim
67000 Strasbourg - France